Mot clé - polémique

Fil des billets

mercredi 22 décembre 2010

Le cinéma français se mobilise contre la nouvelle arrestation du cinéaste iranien Jafar Panahi !

Le cinéaste iranien Jafar Panahi a été condamné à six ans de prison et la justice lui a interdit de réaliser des films ou de quitter le pays pendant les vingt prochaines années, a annoncé son avocat lundi.
Jafar-Panahi.jpg «Jafar Panahi a été condamné à six ans de prison pour participation à des rassemblements et pour propagande contre le régime», a dit son avocat Farideh Gheirat, selon des propos rapportés par l'agence de presse Isna.

Il a récemment été invité comme juré à la Berlinale du 10 au 20 février, comme il l'avait été en mai dernier par le Festival de Cannes. Ce dernier avait gardé, symboliquement, sa chaise vide au moment des cérémonies d'ouverture et de clôture qu'il avait été empêché de rejoindre.

Le monde du cinéma et les intellectuels français ont sonné la mobilisation générale lundi soir à l’annonce de la nouvelle condamnation du cinéaste iranien. Selon le philosophe Bernard-Henri Lévy, le réalisateur a été condamné «sur le soupçon d’avoir l’intention de réaliser un film sur le mouvement vert (l’opposition lors de l’élection présidentielle en 2009). Son seul crime est d’avoir soutenu (Mir Hossein) Moussavi», le candidat de l’opposition, a-t-il dit à l’AFP.

Pendant son séjour en prison, M. Panahi avait entamé une grève de la faim pour protester contre ses conditions de détention et réclamer une libération sous caution.

M. Panahi, connu pour ses critiques sociales grinçantes, a notamment reçu le Lion d'or à la Mostra de Venise en 2000 pour "Le cercle" et l'Ours d'argent à la Berlinale en 2006 pour "Hors-jeu".
Il a été primé deux fois à Cannes ("Le ballon blanc", Prix de la Caméra d'or 1995, et l'"Or pourpre", Prix du Jury-Un Certain Regard en 2000), où son siège de juré avait été symboliquement laissé vide lors de la cérémonie d'ouverture du festival en mai dernier.

De nombreuses voix s'étaient élevées à l'étranger comme en Iran pour protester contre son arrestation, notamment celles de Steven Spielberg, Martin Scorcese, Ang Lee, Oliver Stone.

source

mardi 9 février 2010

Massacre à la tronçonneuse (1974) : Un film culte ?


afficheOn m'avait dit : "Tu trouves que le remake (de 2003) est angoissant, oppressant ? Attends, tu n'as pas vu l'original !". Plus oppressant que le remake ? J'ai alors décidé de courir me procurer le "chef d'oeuvre" de Tobe Hooper et de le visionner sans tarder.

Synopsis : Partie dans le Texas pour voir si la tombe de son grand-père n'a pas été profanée, Sally, accompagnée de son frère handicapé et de trois amis, va se retrouver confrontée à une famille de dégénérés, dont l'un des membres porte un masque de peau humaine et manie la tronconneuse comme personne... La journée va vite se transformer en véritable cauchemar pour la jeune fille et ses amis...


Lire la suite...

mardi 2 février 2010

Mickaël Vendetta : Mythe ou Réalité ?


MV2Sa participation à la Ferme Célébrités ne risque pas de passer inaperçue, tout comme le buzz créé il y a deux ans de ça par sa "bogossitude".... Pourtant, j'avoue que je ne savais pas qui était Mickaël Vendetta, enfin, pas vraiment.

J'ai entendu son nom, lu son nom, mais je n'ai jamais farfouillé sur le web ces deux dernières années pour en savoir plus. Ca ne m'intéressait pas.

Pourtant là, j'avoue avoir jeté un oeil furtif, vendredi dernier, à la fin du prime de la "Ferme Célébrités". Et je l'ai vu, pour la première fois, bouger, parler, être Mickaël Vendetta en somme. Non, je vous vois venir, je n'ai pas été sous le charme, absolument pas. Après, les goûts et les couleurs... Je ne suis pas là pour ce débat. Mais, son attitude sur les cinq minutes de mon visionnage m'a intriguée. Il était plutôt effacé, il ne disait pas grand chose. Alors hier, je décide de suivre un peu plus les événements de la Ferme. Et tout de suite, ça devient plus intéressant. Je vois enfin le Mickaël Vendetta dans toute sa splendeur. Je décide alors de me plonger dans sa petite (au sens propre) histoire.

Lire la suite...

vendredi 29 janvier 2010

Picture Me, la face cachée du mannequinat

Picture MeLe réalisateur Ole Schell suit le mannequin (et petite amie) Sara Ziff pendant plusieurs années documentant ainsi sa carrière, de ses débuts à la couverture des plus grands magazines.

En même temps, Ole et Sarah nous montrent également les coulisses et la face cachée du métier, chronique de l'univers et de la vie des mannequins, des photos shoots au défilé à New York, Milan et Paris.

Ce documentaire intime comprenant des interviews de photographes et designers mais également (et surtout) des confessions de mannequins donnant la parole à celles qui sont souvent vues mais rarement entendues.

Avec des apparitions de Gilles Bensimon, Karl Lagerfeld, Nicole Miller et plus encore.

Le 12 mai, Picture Me a gagné le prix "Leonardo’s Horse" dans la catégorie documentaire au festival international du film de Milan. Ole et Sara attendent toujours de trouver un distributeur et peut être que l'on pourra bientôt regarder ce documentaire en France.

Le trailer :

Lire la suite...

jeudi 28 janvier 2010

Procès pour plagiat chez les Black Eyed Peas


BEPCe n'est pas la première fois que ça arrive. Les Black Eyed Peas sont (encore) poursuivis pour plagiat. Une plainte a été déposée par Ebony Latrice Batts aussi connu sous le nom de Phoenix Phenom et Manfred Mohr contre chaque membre des Black Eyed Peas mais également le groupe en lui-même.

Phoenix et Manfred prétendent que leur chanson "Boom Dynamite" est incroyablement similaire au morceau "Boom Boom Pow".

“Mes clients ont déposé leurs droits d'auteurs sur la chanson “Boom Dynamite” chez Interscope Records après que ce dernier ait manifesté de l'intérêt pour leur musique. Les Black Eyed Peas ont plus tard plagié ce morceau lorsqu'ils ont écrit “Boom Boom Pow”. Une simple écoute des deux titres démontre clairement la ressemblance autant sur le fond que sur la forme” a statué leur avocat.

Phoenix et Manfred réclament tous les dommages et intérêts imaginables dans cette affaire.

A vous de juger !

"Boom Dynamite" par Phoenix Phenom :


"Boom Boom Pow" par Black Eyed Peas :



Pour être au courant des dernières nouvelles, pensez à vous inscrire à la Newsletter ici.

jeudi 19 mars 2009

AVEC DES TITRES...

Je suis intermittente du spectacle, c’est mon choix.
Toi, le bureaucrate, le démago, le bien-pensant, tu me tires dans les pattes sans aucun scrupule. Alors je te dis ceci : vis ma vie, juste quelques heures, comme ça, pour voir, pour le sentir, le « fabuleux destin » de ta voisine intermittente.
Tu t’insurges déjà et, sans aucun doute, tu t’agenouilles devant le grand capital en grondant sourdement « Combien ça coûte, un intermittent du spectacle, à un employé modèle comme moi ! ».
Je te parle passion, mots, poésie, humanité ; tu réponds « Ça se discute ! Qui c’est qui la paye, vot’ passion ! Ca mériterait p’têtre un complément d’enquête ! »
Vie privée, vie publique, vie intermittente, demi-vie, mauvaise vie…vous avez oublié ceci : vraie vie.
Y’a que la vérité qui compte, m’sieur le baron, mais faut pas rêver, c’est vrai, on ne peut pas plaire à tout le monde. Pourtant, juste un détail : quand vous vous vautrez dans votre canapé en cuir devant votre émission préférée, vous êtes vous déjà demandé qui lui a donné vie, à ce Bigdil qui vous fait tant vous bidonner ? Qui monte et démonte les décors, écrit les textes, tient la caméra ? Qui donne une voix au personnage bleu ventripotent ?
Des intermittents du spectacle…pour vous servir, mon bon prince, pour vous servir !

intermittent

mardi 26 août 2008

Jean-Marc Morandini : LE journaliste médias

morandini

01casting.com vous recommande le site JeanMarcMorandini.com (si vous ne le conaissez pas déjà !).

Tout sur les coulisses de la TV, de la radios et des médias en général. Les potins, les audiences, les bruits de couloir...

L'audience du blog a été quadruplée en un an. Elu "meilleur blog média de France par l’hebdomadaire" par l'hebdomadaire Challenges en 2008.

JeanMarcMorandini.com, c’est aussi toute une équipe de rédacteurs qui travaillent chaque jour sur les informations les plus exclusives pour les internautes.

Jean Marc Morandini est également écrivain, journaliste TV et radio…

Bref, on aime !

Lire la suite...

samedi 22 mars 2008

MOVIFAX ET LA PEUR DE LA CONCURRENCE (ROUND #2)

AÏE AÏE AÏE !
Il lâche pas son os le Pichon.
Il a remis ça il y a deux jours.
Ceux qui sont abonnés à la newsletter Movifax d'Erik Pichon savent de quoi je parle.

Un peu la flegme de perdre mon temps et mon énergie à écrire une longue bavasse aujourd'hui mais je dirais juste ceci :

Lire la suite...

- page 1 de 2