Mot clé - paris

Fil des billets

lundi 13 décembre 2010

1ère descente historique du Mont Martre en snow!

mardi 24 mars 2009

Paris fait sa comédie, 3e édition du 25 mars au 4 avril 2009 !

Untitled-2.jpg
Après le succès des éditions 2007 et 2008 du Festival, Paris fait sa comédie remet ça pour une 3e édition, et prend ses quartiers du 25 mars au 4 avril 2009 sur les Grands Boulevards, sous la houlette d'Anne Roumanoff et Michel Leeb, marraine et parain du festival, et Bruno Solo, président d'honneur.
Un seul mot d'ordre : Du rire et de l'Humour, partout, et pour tous.

Lire la suite...

lundi 24 novembre 2008

Gaby et les 3 drôles de bêtes

GABY ET LES 3 DRÔLES DE BÊTESgaby.jpg

Comédie tout public à partir de 5 ans

auteur : Marie BOKILLON

monté par : l'auteur

avec en alternance : John KOKOU, Jean CARTIER, Caroline COUSTERE, Lya ROLDAN, Nathalie TASSERA et Marie BOKILLON. Avec la voix de Caroline TRESCA.

Un jour de printemps, GABY est tombé chez trois jolies filles! Tout irait bien si ces filles n’étaient pas des insectes : une coccinelle, une araignée et une mante religieuse. En effet Dame Nature a rétréci Gaby pour le punir. Mais de quoi? Pourra-t-il retrouver sa taille normale? Face à ces filles à qui on ne la fait pas, Gaby n’est pas au bout de ses peines!

THEATRE TALLIA
40 rue de la Colonie
75013 Paris
M° Tolbiac ou Corvisart - Bus 67, 62 et 57

du 15 octobre 2008 au 3 janvier 2009 à 15h30, tous les mercredi, samedi et tous les jours des vacances scolaires (sauf dimanche, 24 et 25 déc. et 1er janv.)

tarifs : adulte 11€ - enfant 9€ - groupe 5€ et sur BILLETREDUC : http://www.billetreduc.com/liste.htm?ar=Gaby+et+les+trois+dr%F4les+de+b%EAtes&type=3

informations : réservations : 01.45.80.60.90 - www.tallia.fr Teaser : http://dailymotion.alice.it/video/x512g1_gaby-et-les-3-droles-de-betes_creation

mercredi 29 octobre 2008

Le hasard, Paris, le jazz et moi

J'ai "croisé" Marcus Miller... m-miller.jpg

Je sortais avant-hier soir d'un café sans grande envie de rentrer chez moi, avec encore un peu de temps pour sortir encore et pouvoir considérer que je rentre "tôt" chez moi. Je pouvais donc poursuivre la soirée ailleurs sans culpabiliser.

Les imprévus de Paris m'ont mené au Comedy Club sur les Grands Boulevards, qui organise les soirs de semaine des concerts. Ca tombait plutôt bien, le côté humour je le retrouve quand je le souhaite au Café de Paris pour le Chinchman Comedy Club ou autres scènes ouvertes (Comic Station juste à côté du Moulin Rouge, Comic Arena rue de Lappe à Bastille, etc...). Donc pas grand besoin d'y aller pour voir la troupe de Jamel (dont je reconnais quand même le talent, ne nous méprenons pas, chacun ses interêts, ses préférences...).

J'aime et je n'aime pas le jazz. J'aime cette musique pour l'incroyable talent d'improvisation de ceux qui la pratiquent, pour l'atmosphère qui se dégage, dans une salle avec des lustres, une lumière tamisée et une scène encadrée de rideaux en velours rouge. Ca me permet de quasiment me croire dans un film, dans l'ambiance juste avant l'arrivée du caïd du coin. Je m'évade vite dans mes pensées oui... Je n'aime pas l'écouter chez moi. Je m'ennuie. Le principal est de savoir comment l'apprécier et se passer de ce qui fait le moins vibrer.

Avant hier j'ai vu Marcus Miller sur scène. Après avoir joué au Casino de Paris où le trio qu'il compose avec Stanley Clarke et Victor Wooten s'est produit.

Marcus Miller... J'ai vu ses doigts s'agiter et très vite défiler le long des cordes de sa basse, créer un son qui me fait réagir à chaque note, ma tête, mon genou et ma main battant le rythme de la mélodie que cet enchainement de cordes frappées forme... J'étais bien. J'ai vu sur scène, sans le chercher, un homme talentueux ayant travaillé avec Miles Davis, Aretha Franklin et Luther Vandross.

Marcus Miller hier, Stevie Wonder il y a quelques semaines, je suis verte à l'idée d'avoir raté ça. Mais mon plus grand regret et de me dire que si Barry White était toujours de ce monde, Jamel l'aurait sûrement invité sur sa scène du Comedy Club. Une idole que nous avons en commun...

Et j'aurais été là, car j'aurais tout fait pour, pour le coup.

Aucune actualité en France, il est en Espagne ces prochains jours.

www.marcusmiller.com

mardi 1 juillet 2008

Tour Eiffel : Du Bleu pour l'été

toureiffel_bleue Le monument le plus visité au monde sera aux couleurs de L'Europe durant deux mois .

Le ministre des Affaires étrangères Bernard Kouchner a allumé en bleu la Tour Eiffel lundi à 23h07, quelques instants avant le début de la présidence française de l'Union européenne, le 1er juillet, symbolisée par les douze étoiles dorées du drapeau européen.

Son homologue slovène Dimitrij Rupel a symboliquement passé le "témoin" pour les six mois de la présidence tournante à M. Kouchner qu'il a qualifié de "grand ami de la Slovénie" et lui a remis un drapeau de l'UE. Les douze étoiles du drapeau européen brillent désormais sur la "Dame de fer" qui sera vêtue de bleu chaque nuit deux mois durant.