Mot clé - oscar

Fil des billets

lundi 8 mars 2010

Les Razzie Awards et les Oscars : Résultat 2010


Oscar resultsCe week-end, samedi soir et dimanche soir, ont eu lieu les Razzie (opposé des oscars, récompensant le pire du pire) et les Oscars.

A la grande surprise de beaucoup, ce n'est pas Avatar qui a été élu film de l'année mais Démineurs (film de l'ex femme de Cameron justement)...

Aux yeux du public qui s'est pressé dans les salles voir le chef d'œuvre révolutionnaire de Cameron, cela ne fait qu'alimenter la polémique déjà existante : en effet, le producteur de Démineurs aurait envoyé des courriers au jury des Oscars afin de descendre son principal concurrent, Avatar...

C'est sans surprise par contre que Up (Là-haut) par Pixar, star incontestée du genre, remporte le prix du meilleur film d'animation.


Quoi qu'il en soit, voici les résultats des deux cérémonies :

Lire la suite...

mercredi 25 février 2009

Hearth Ledger : Un Oscar pour un rôle fatal ....

PHOTOGRAPHS TO BE USED SOLELY FOR ADVERTISING, PROMOTION, PUBLICITY OR REVIEWS OF THIS SPECIFIC MOTION PICTURE AND TO REMAIN THE PROPERTY OF THE STUDIO. NOT FOR SALE OR REDISTRIBUTION. ALL RIGHTS RESERVED.
L' oscar du meilleur second rôle a été attribué cette année à Heath Ledger. L'extraordinaire performance de l'acteur australien en Joker hypnotique dans le dernier Batman lui a également valu un Golden Globe.

Pour incarner ce personnage démoniaque, Ledger a raconté qu'il s'était enfermé seul dans une chambre d'hôtel durant plusieurs semaines afin de travailler sa voix et sa gestuelle. On ne peut s'empêcher de comparer son jeu à celui de Malcolm McDowell dans le film de Stanley Kubrick. Comme le précisait encore Ledger lui-même, «Le Joker est un clown schizophrène, un serial killer sans aucune empathie». Et le comédien Michael Caine d'ajouter : «Ce que livrait Jack Nicholson en 1989 dans le film de Tim Burton, c'était un Joker clownesque, tordu. Heath est allé dans une direction opposée, celle d'un terrifiant psychopathe. À le voir jouer, j'en ai parfois oublié mes propres lignes de dialogues !»

«Le premier matin où j'ai travaillé avec lui, j'ai senti que la fréquence sur laquelle travaillait Heath était unique, conclut Gary Oldman, qui interprète le lieutenant Jim Gordon. Ces moments-là sont exceptionnels. Anthony Hopkins a su également le faire avec Hannibal Lecter. Mais ces rôles-là vous laissent souvent en lambeaux.»

Un groupe de fans d’Heath Ledger a demandé à ce que le Joker n’apparaisse dans aucun des prochains films de Batman par marque de respect pour la vedette décédée. Ses admirateurs sont convaincus qu’aucune personne ne pourra jamais surpasser sa prestation.

Alors qu'il venait de débuter le tournage de The Imaginarium of Doctor Parnassus, de Terry Gilliam, Heath Ledger avait été retrouvé mort d'une surdose médicamenteuse dans son appartement de New York, le 22 janvier 2008.

mercredi 27 février 2008

Le sacre de Marion Cotillard

cotillardoscar1.jpg48 ans que l’on attendait ça… 48 ans que le nom d’une actrice française n’était plus cité « gagnante » à la prestigieuse cérémonie des Oscars…


Dimanche 24 février 2008 au Kodak Theater d'Hollywood à Los Angeles, Marion Cotillard, 32 ans, recevait l’Oscar de la meilleure actrice.
Marion Cotillard succède donc à Simone Signoret (qui avait reçu la statuette dorée dans cette catégorie en 1960 pour « Les chemins de la haute ville »), pour son interprétation d’Edith Piaf dans le film « La Môme » d’Olivier Dahan rebaptisé « La Vie en Rose » aux Etats-Unis. Performance d’autant plus remarquable que c’est la première fois dans l’histoire des Academy Awards qu’une Française – jouant dans un film français – reçoit la récompense la plus prestigieuse du cinéma.


En remportant ce trophée, Marion Cotillard réussit donc un exceptionnel quarté (Golden Globes, BAFTA, César et Oscar).
Très émue, serrant la statuette dans ses mains, elle remercia en anglais le réalisateur français pour ce rôle qui s'impose comme le plus marquant de sa déjà longue carrière "Merci, merci ! ","Maître Olivier Dahan, tu as bouleversé ma vie, vraiment","Merci à l'amour! C'est vrai, il y a des anges, ici dans cette ville...".


Fille d’une comédienne et d’un metteur en scène, la jeune actrice commence sa carrière à l’adolescence. Mélange de douceur et d’impertinence, elle enchaîne progressivement les rôles. De la saga « Taxi » à « Un long dimanche de fiançailles » en passant par « Les jolies choses », « Ma vie en l’air » ou encore « Big fish »…


Dans « La Môme », l'interprétation d'Edith Piaf que l'actrice livre en faisant revivre l'artiste de ses jeunes années à la fin de sa vie est impressionnante.
cotillardoscar.jpg Au-delà du maquillage (« La Môme » repart également avec l'Oscar du meilleur maquillage), elle a repris la démarche, les expressions et les intonations de celle qui chantait "L'hymne à l'amour", jusqu'à l'incarner totalement.


A 32 ans Marion Cotillard s’annonce donc naturellement comme l’une des plus grande actrice française et nul doute que ce trophée apportera dans son sillage une multitude de rôles exaltants. Un tournant dans sa carrière qui lui fera, nous l’espérons, voir la vie en rose…