Mot clé - lecture

Fil des billets

lundi 13 octobre 2008

Une tâche sur le tee-shirt - Chapitre 5

Une tâche sur le tee shirt - Chapitre 5TACHE_ILLUST L2

Cindy…

Cindy Wilson est née en 1985 à Belfast, la ville la plus importante d’Irlande du Nord dans la province d’Ulster. Ville portuaire et industrielle, Belfast est devenue le siège du gouvernement de l’Irlande du Nord.

Mais à l’époque, Belfast était encore plongée dans les conflits qui opposaient les Catholiques et les Protestants depuis les années 60.

C’est au cours de ce conflit, dans les derniers mois des événements les plus sanglants, en 1987, que les parents de Cindy furent tués par erreur dans un attentat à la bombe.

Le siège coquille de la petite Cindy, posé sur la banquette arrière de la vieille et massive Vauxhall des Parents Wilson, fut projeté de plusieurs mètres par l’explosion de la bombe.

Il retomba miraculeusement sur une bâche qui abritait la roulotte d’un vendeur de fruits et légumes.

Celle qu’on appela « la survivante » fut recueillie par une famille anglaise, vivant à Londres.

Agée de 12 ans, harcelée par le père de la famille, Cindy prit la fuite pour se rendre en France en empruntant le Ferry Douvres / Calais.

Cachée à l’arrière de l’une des voitures du Ferry.

Arrivée à Paris, elle trouva asile dans le Campus universitaire de Nanterre, recueillie pas un groupe d’étudiantes en lettres qui lui apprirent le Français.

Lire la suite...

mardi 23 septembre 2008

UNE TACHE SUR LE T-SHIRT, chapitre 4-A

Chapitre 4-ATACHE_ILLUST L2

- Si tu essaies de sortir de cette maison, je te tue. Si tu tentes de contacter le monde extérieur, je te tue.

Cédric, les yeux baissés, écoute le Colonel.

- Et si je ne le faisais pas… d'autres s'en chargeraient, reprend le Colonel Lugol.

- Alors faites-le tout de suite.

Résigné.

- Je le ferai peut-être, si cela se révèle utile.

Cédric se sent épuisé. Il ne se pose même pas la question de savoir en quoi sa mort peut être « utile ».

Pas plus utile que ne l'a été sa vie.

Lire la suite...

vendredi 5 septembre 2008

UNE TACHE SUR LE T-SHIRT, chapitre 3-B

CHAPITRE 3 - B

Fayot observe Mbaye en silence.TACHE_ILLUST L2

Mbaye qui regarde droit devant lui, les yeux rouges, en émettant un petit son répété avec sa gorge, comme un cliquetis.

Fayot passe sa main dans son épaisse chevelure, comme il le fait chaque fois qu'il est embarrassé.

Il se racle la gorge. - Essayez de vous souvenir, Mbaye. Un que vous auriez arrêté et qui aurait juré de se venger.

Mbaye ne répond pas. Il ne peut détacher son esprit de ce qu'il a vu en entrant dans son appartement.

Le frigo désintégré. Des lambeaux de Marina sur les murs noircis par le début d'incendie.

Mbaye est anéanti par la culpabilité. C'est lui qui devrait être en lambeaux sur les murs, pas Marina !

Lire la suite...

lundi 18 août 2008

UNE TACHE SUR LE T-SHIRT, chapitre 2-C

Ce soir, il a besoin du « repos du guerrier » !

Marina, pour ça, c'est idéal.TACHE_ILLUST L2

Une sorte de braise Sud Américaine à la peau veloutée, sucrée/salée…

Une call girl repentie.

Il sourit… repentie, pas si sûr !

Il s'en fiche, il l'aime bien, elle est toujours là pour lui. Elle ne lui demande rien et lui, il lui fout une paix royale.

Elle est simplement belle !

Et au lit… presque aussi bien qu'une Sénégalaise, c'est dire !

Elle, elle est un peu amoureuse.

Parfois elle lui dit, ou lui fait sentir. Un petit regard, une allusion… ou bien quand elle lui dit qu'il lui faudrait une femme à la maison en regardant le désordre permanent.

Il l'aime bien mais ne veut rien construire… il ne veut pas ramener une « toubab » à la maison !

Quant au sexe… ce n'est pas le sexe qui peut le rendre accro… même si elle est vraiment top pour une blanche.

Lire la suite...

mercredi 13 août 2008

Gentil ringard...

Vous êtes gentil en 2008 ? Alors c’est que vous êtes ringard…

Roilion_edTrop chiant, trop barbant, trop gnangnan, enfin bref trop de mots qui se terminent par « ant », verdict : vous êtes complètement inintéressants...

Non, non et non, aujourd’hui la tendance est au con ! P’tit con, gros con ou sale con, c’est lui qui a la côte !!!


Alors même s’il est vrai que chez certains c’est inné et que d’autres excellent en la matière, rassurez-vous les gentils, ca s’apprend très facilement d’être méchant!

Comme j’ai le cœur sur la main (oui je sais, je suis ringarde…), je vais vous donner quelques conseils tirés du guide du Père Fouettard, histoire de vous mettre un peu à la page.

Ce guide est l’incontournable de l’apprenti méchant. On y apprend par exemple qu’il faut ressembler soit à Cruella, soit à Gargamelle, avoir le rire sournois de l’hyène, tirer une tronche de 15mètres de long et critère essentiel : avoir le verbe grossier.

Et là où c’est très généreux de sa part, c’est qu’il a même pensé à intégrer à la fin du bouquin, un lexique bourré de mots joliment fleuris à utiliser : Putain, ferme ta gueule et j’ t’emmerde, faisant très bien l’affaire…schtroumph grognon

Voilà grands méchants en herbe, grâce à ça et avec un peu d’exercice, vous serez bientôt fin prêts à alimenter ce monde déjà si cruel.

Mais surtout dépêchez-vous car la mode tourne très vite…

Et bientôt les ringards…Ce sera vous, bande de cons !!! ;-)

lundi 11 août 2008

UNE TACHE SUR LE T-SHIRT, chapitre 2-A

Chapitre 2-ATACHE_ILLUST L2

Cédric, s'éveille…

Bouche pâteuse, ça cogne dans son crâne.

Il essaie d'ouvrir les yeux.

Rien.

On l'a certainement drogué.

La bouche pâteuse comme ça… pire que dans les pires cuites !

La tête qui cogne.

À moins qu'on l'ait assommé.

Il tâte son crâne.

Rien.

Il essaie à nouveau d'ouvrir les yeux.

Toujours rien.

Pourtant il a l'impression qu'il ouvre les yeux.

Mais il ne voit rien.

Et là, il comprend.

Lire la suite...

vendredi 8 août 2008

UNE TACHE SUR LE T-SHIRT, chapitre 1-D

Chapitre 1-D
TACHE_ILLUST L2

L'homme se lève de son bureau. Tendu. Il marche sur l'épaisse moquette pour aller à la porte. Une porte molletonnée pour insonoriser. Il l'ouvre. Ouvre aussi le deuxième battant qui isole complètement la pièce. Un homme en uniforme apparaît… lui tend la main. L'homme ignore la main et lève un doigt devant ses lèvres… Silence…

Les deux hommes traversent la pièce. L'homme désigne un siège devant son bureau. L'homme en uniforme prend place. L'homme contourne son bureau. Ouvre un tiroir et appuie sur un interrupteur placé dans le tiroir. Puis il sourit à l'homme en uniforme…

- Brouilleur…

L'homme en uniforme hoche légèrement la tête, esquisse un sourire. Il comprend, il connaît.

- Alors Colonel ?

L'homme a durci son regard. L'homme en uniforme efface son sourire.

- Tout va bien, le travail est fait.

Lire la suite...

mercredi 6 août 2008

UNE TACHE SUR LE T-SHIRT, chapitre 1-C

Chapitre 1-CTACHE_ILLUST L2

Pas de sang sur le sol… Le Lieutenant Mbaye pose ses doigts fins et noirs sur le cou de la jeune fille … un pouls léger. Il est troublé par elle. Il devrait n'être troublé que par la situation, l'urgence d'appeler la réanimation… mais il est troublé par elle… il est un peu… honteux. Il fait descendre le tee-shirt sur les cuisses dénudées de la jeune fille. Les cuisses fines et piquetées de taches de rousseur. Le tee-shirt taché lui aussi… avec écrit « fausse brune » en lettres rose. Il reprend son téléphone. Appelle la réa… Elle semble dormir… elle a les yeux fermés. Il essaie de deviner la couleur de ses yeux… marron dorés ? bleus ? Verts ? Va pour verts. Il regarde dans la pièce … Il va falloir s'occuper de la scène de crime. Cesser de la regarder… Elle. Elle qui est en vie.

-

Le portable lance une petite sonnerie, discrète et courte. Comme dans les avions lorsqu'un passager appelle l'hôtesse. L'homme s'interrompt dans son travail Il lance un regard dans son bureau, comme pour s'assurer qu'il n'y a personne. Un de ces grands bureaux à l'épaisse moquette et aux meubles d'époque, comme il y en a dans les cabinets des ministres… Il saisit le portable … fait coulisser le clavier… le texto apparaît. Pas UN texto… LE texto… Il n'en attend qu'un seul sur ce téléphone. Il lit : « travail fait ».

Lire la suite...

- page 1 de 2