Mot clé - coup de gueule

Fil des billets

mercredi 22 décembre 2010

Le cinéma français se mobilise contre la nouvelle arrestation du cinéaste iranien Jafar Panahi !

Le cinéaste iranien Jafar Panahi a été condamné à six ans de prison et la justice lui a interdit de réaliser des films ou de quitter le pays pendant les vingt prochaines années, a annoncé son avocat lundi.
Jafar-Panahi.jpg «Jafar Panahi a été condamné à six ans de prison pour participation à des rassemblements et pour propagande contre le régime», a dit son avocat Farideh Gheirat, selon des propos rapportés par l'agence de presse Isna.

Il a récemment été invité comme juré à la Berlinale du 10 au 20 février, comme il l'avait été en mai dernier par le Festival de Cannes. Ce dernier avait gardé, symboliquement, sa chaise vide au moment des cérémonies d'ouverture et de clôture qu'il avait été empêché de rejoindre.

Le monde du cinéma et les intellectuels français ont sonné la mobilisation générale lundi soir à l’annonce de la nouvelle condamnation du cinéaste iranien. Selon le philosophe Bernard-Henri Lévy, le réalisateur a été condamné «sur le soupçon d’avoir l’intention de réaliser un film sur le mouvement vert (l’opposition lors de l’élection présidentielle en 2009). Son seul crime est d’avoir soutenu (Mir Hossein) Moussavi», le candidat de l’opposition, a-t-il dit à l’AFP.

Pendant son séjour en prison, M. Panahi avait entamé une grève de la faim pour protester contre ses conditions de détention et réclamer une libération sous caution.

M. Panahi, connu pour ses critiques sociales grinçantes, a notamment reçu le Lion d'or à la Mostra de Venise en 2000 pour "Le cercle" et l'Ours d'argent à la Berlinale en 2006 pour "Hors-jeu".
Il a été primé deux fois à Cannes ("Le ballon blanc", Prix de la Caméra d'or 1995, et l'"Or pourpre", Prix du Jury-Un Certain Regard en 2000), où son siège de juré avait été symboliquement laissé vide lors de la cérémonie d'ouverture du festival en mai dernier.

De nombreuses voix s'étaient élevées à l'étranger comme en Iran pour protester contre son arrestation, notamment celles de Steven Spielberg, Martin Scorcese, Ang Lee, Oliver Stone.

source

mercredi 1 décembre 2010

La fin pour le groupe Noir Désir...Le vent le portera?

Dans un communiqué Serge Teyssot-Guy, le guitariste de Noir Désir, déclare qu'il a décidé de ne pas reprendre son activité avec le groupe : « Je fais part de ma décision de ne pas reprendre avec Noir Désir, pour désaccords émotionnels, humains et musicaux avec Bertrand Cantat, rajoutés au sentiment d’indécence qui caractérise la situation du groupe depuis plusieurs années ». Ce "sentiment d'indécence" évoqué par Serge Teyssot-Gay fait bien entendu référence au meurtre de Marie Trintignant par son compagnon Bertrand Cantat , chanteur de Noir Désir, en août 2003, pour lequel il fut condamné à 8 ans de prison. Denis Barthe a tenu à préciser : "Je respecte sa décision, je mettrais juste un petit bémol : lorsqu'il parle de la position indécente du groupe, je ne peux pas être d'accord. Au coeur du drame de Vilnius (la mort de Marie Trintignant sous les coups de Bertrand Cantat en 2003, ndr), ce n'est pas Noir Désir qui s'y est retrouvé. On a bien sûr été mêlé à tout ce tumulte, mais au lendemain du drame, on s'est attaché à avoir une position mesurée, une position de réserve, on n'a jamais donné libre cours aux ragots ni aux commentaires déplacés. On s'est attaché justement à ce que Noir Désir n'ait jamais une position indécente." Libéré en octobre 2007, Bertrand Cantat s'était fait discret avant de remonter sur scène en octobre dernier lors d'un concert d' Eiffel puis d'une soirée caritative en faveur des victimes du séisme survenu au Chili en février dernier. Représentations auxquelles Serge Teyssot-Gay n'avait d'ailleurs pas participé.

Le retour de Noir Désir, avant d'être fortement compromis par ce communiqué, semblait pourtant en bonne voie après les deux titres inédits révélés en 2008 sur le site du groupe ; et surtout après les déclarations de Pascal Nègre , patron d'Universal Music France, au Nouvel Obs mi novembre : "Je trouve naturel qu'il se remette à créer et qu'il sorte un album avec son groupe. Noir Désir est une entité qui va renaître."Dorénavant, rien n'est moins sur. Il se pourrait que Des Visages des figures, le sixième effort de Noir Désir sorti en septembre 2001, soit bel et bien le dernier...

J'aimerai aujourd'hui que l'on respecte l'intimité des musiciens et que l'on se souvienne de leur musique, plus que de tout ce qu'il y a eu autour. C'était une époque, la page peut se tourner maintenant...

mardi 3 mars 2009

Danny Boon Bon joueur !!

dany_boon_cesars_rdax_230x160.jpgVendredi soir, les cérémonies des Césars ont vu récompenser le film Séraphine , peu attendu, par sept fois ; scénario, photo,costumes, décors, musique, meilleur film et surtout meilleure actrice. L’émotion était une fois de plus à la hauteur de l’ événement.

Et pourtant, la véritable sensation fut venu de la « surprise » de la soirée.

Lire la suite...

lundi 2 mars 2009

Plus écolo que Marion Cotillard, tu meurs ! Son credo à elle, c'est le sauvetage de la planète.

et_si_on_vivait_autrement_mode_une.jpgL’ actrice, qui sera prochainement à l’ affiche de Public Enemies où elle y incarnera le rôle de la maîtresse du célèbre gangster John Dillinger, joué par Johnny Depp est avant tout membre de l’association Greenpeace depuis 2001 et aurait ainsi refusé de devenir l’égérie d’un parfum car Greenpeace lui avait fait savoir que l’entreprise le commercialisant utilisait des produits potentiellement dangereux pour la santé ...
Elle a beau être riche et célèbre, Marion Cotillard ne perd pas de vue l’essentiel : la sauvegarde de la planète ! L’actrice française, oscarisée pour son rôle d’Edith Piaf dans La Môme, fait très attention à trier ses ordures et ne prend que des douches pour ne pas gaspiller l’eau.
C'est pour cela qu'à l'occasion de la sortie de leur numéro vert, l'équipe du magazine ELLE l'a choisie comme rédactrice en chef !

Lire la suite...