Mot clé - Delphine Chaneac

Fil des billets

mercredi 3 février 2010

CE QU'IL RESTE DE MOI : LE PREMIER ROMAN DE DELPHINE CHANEAC

Ca y est ! Le livre de Delphine Chaneac sort enfin ! Les librairies n'attendent plus que vous !

delphine
Pour rappel, Delphine Chaneac, est née à Paris, et a été comédienne pour le petit écran (dans les séries La vie devant nous et Laura, sur M6).
Au cinéma, on l’a vue dans Brice de Nice, au côté de Jean Dujardin, dans Incontrôlable, avec Michaël Youn, et La panthère rose de Shawn Levy. En février 2010, elle partage l’affiche de Splice, film de science-fiction dirigé par Vincenzo Natali (Cube), avec Adrian Brody, puis enfin apparaîtra dans Verso de Xavier Ruiz.
Elle travaille actuellement son premier album rock folk.
Auteure d’un récit, La nuit, mon père me parle (Michel Lafon, 2007), elle signe avec Ce qu’il reste de moi, son premier roman.



livre delphine Louise, 21 ans, vierge de tout, arrive dans la capitale pour se prostituer. Initiée par ses deux colocataires dans leur petit appartement du XVIII ème arrondissement de Paris, elle découvre avec candeur son nouveau métier. Le corps des hommes, dont elle ignore tout. Leurs fantasmes. La violence, verbale, mentale, physique. Les coups de blues, le dégoût de soi-même, et de ce qui nous entoure.

Mais qui est vraiment Louise ? Comment en est-elle arrivée là ? Qui est-elle vraiment ? Et qui est cet homme, qu’elle ne cesse de croiser ? Pourquoi lui rappelle-t-il quelque chose, quelqu’un…une vie passée, ou un simple fantasme ?

À la fois cru et émouvant, les tribulations d’une femme prête à tout pour vivre pleinement sa vie. Ou du moins ce qu’il en reste ...

Retrouvez notre interview de Delphine Chaneac ici

A voir aussi :
le book de Delphine Chaneac sur 01casting.com
Le site officiel de Delphine Chaneac
Le blog de Delphine Chaneac

jeudi 7 janvier 2010

DELPHINE CHANEAC

Quelques semaines avant la sortie de Splice réalisé par Vincenzo Natali, Delphine Chaneac se livre à 01casting.com. Une actualité bien chargée pour la jeune actrice qui publie également un livre “Ce qu’il reste de moi”. Un peu de hasard et beaucoup de culot, tels sont les ingrédients qui l’ont menée aujourd’hui au top de sa carrière.

DELPHINE CHANEAC2
Tu as commencé jeune, un rêve ou un hasard?

J’ai toujours voulu faire ça. Gamine, j’embêtais tout le monde en disant que je serai cantactrice ou actrice. J’ai toujours été inspirée là dedans, pourtant j’habitais un petit village paumé dans le sud où l’on n’avait accès à rien. Mais j’étais passionnée.



Tu es alors montée à Paris?

Oui, vers quinze ans avec ma famille. Un jour, je me baladais sur les Champs-Élysées, avec mon père lorsqu’un directeur de l’agence “Success” vient nous voir et dit “on aimerait booker votre fille dans une agence”. Je panique en me disant que c’est bizarre. À ce moment, mon père me dit “tu n’es qu’une incapable, tu ne vas pas le faire” alors je réponds “bien sûr que si je vais le faire”. Très vite je décroche un contrat pour une pub aux États-Unis.


Comment as-tu géré ce changement de vie, si jeune?

Lire la suite...

jeudi 28 août 2008

DELPHINE CHANEAC : L’actrice qui monte…

Après « Brice de Nice », « Laura » sur M6, la jolie brune vient de tourner une superproduction américaine : Splice de Vincenzo Natali.

chaneacdelphineRetour sur une carrière débutée très jeune et qui chemine vers le haut

Après des débuts en tant que mannequin, très jeune et « un peu par hasard » (repérée sur les Champs Elysées avec son père alors qu’elle n’était encore qu’adolescente), c’est tout naturellement que Delphine abandonne son envie d’être jockey tant le cinéma s’impose comme une passion.
De petits rôles en petits rôles, c’est finalement assez rapidement que la jeune femme parvient à se faire une place dans le milieu. A force de travail et de persévérance, Delphine Chaneac décroche un rôle remarqué dans le thriller en 3x26 minutes Madame Hollywood d’Olivier Abbou diffusé sur Canal plus.
De là, tout s’enchaîne, Brice de Nice lui a offert une notoriété, et son visage devient familier pour le public français. C’est après le film qu’on lui propose le premier rôle de la série de l’été sur M6 en 2007 : Laura , qu’elle incarne avec brio.

La nuit, mon père me parle

lanuitmonperemeparleDelphine est une battante. Elle l’a prouvé encore dernièrement en décrochant le rôle d’une créature mythique moitié femme, moitié animal. La "petite française" n’a pas hésité une seule seconde à sacrifier sa chevelure pour jouer aux côtés d’Adrian Brody (rien que ça !) et Sarah Polley. Mais la persévérance dont elle fait preuve cache également une rage, une souffrance incurable : celle de la perte de son père en 2006. Une douleur presque insurmontable qui la pousse aujourd’hui à aller au bout, à se battre, pour lui, pour sa famille et pour elle. La jeune actrice possède d’ailleurs d’autres talents puisqu’elle a écrit un livre poignant : « La nuit, mon père me parle » à sa mémoire.

Une force venue d’ailleurs ?

Le titre du livre nous amène vers ce que l’on peut appeler le « don » fascinant de l’actrice. Au fil des pages, elle nous révèle cet accès vers l’au-delà qui la captive mais ne lui fait pas peur. Des faits incroyables qui marquent sa vie mais qui pour autant ne font pas d’elle « une voyante ou une medium ». Delphine Chaneac ne cultive rien, elle cherche simplement la transparence dans ce livre qui représente sa thérapie à elle.

Aujourd’hui Delphine semble épanouie et a opté pour la vie à 200 à l’heure. Elle travaille également sur un album en collaboration avec Cali.

Bref, Quand s’arrêtera-t-elle ? A en croire sa volonté.. la réponse paraît évidente : jamais !


Delphine Chaneac dans le petit journal Cannois

Le petit journal cannois prend la pose avec la jeune comédienne en vue, Delphine Chaneac.
Elle est belle de jour et belle de nuit. On a recueilli ses confidences sous la lune le soir de son arrivée à Cannes.

(crédits photos Karine Belouaar)