271 oeuvres présumées de Picasso ont été retrouvées chez un électricien retraité.

Les tableaux datent de la période de 1900 à 1939. Une des période les plus riche dans la carrière de l'artiste.

picasso257.JPG La possibilité de faux a été rejetée. En effet, selon les experts, un tel degrés de maitrise dans des techniques aussi variées serait impossible. D'autre part, plusieurs feuilles portent des numéros qu’aucun falsificateur n’aurait pu connaître... Alors comment ce couple a-t-il pu obtenir un ensemble d’une valeur aussi importante, manifestement issu de ces archives ? Il semblerait que Pierre Le Guennec, âgé de 71 ans, a travaillé comme électricien pour le peintre dans les trois dernières années de sa vie, au fil de ses différentes résidences de la Côte, «La Californie», le château de Vauvenargues et le mas de Notre-Dame-de-Vie, à Mougins, où il est décédé. Il précise même y avoir installé des systèmes d’alarme((humhum)..."Le couple Picasso "m'a donné ça comme ils m'auraient donné autre chose. J'ai travaillé pour eux en 1970 jusqu'au)décès de Pablo Picasso en 1973, et puis après j'ai travaillé pour Madame. Ce ne sont pas des tableaux, sinon il m'aurait fallu un camion. Il y a quelques dessins et des morceaux d'esquisses, c'est tout", a assuré sur RTL Pierre Le Guennec, l'électricien à la retraite. Toujours est-il qu'il fallait réagir vite.L'ensemble a donc été saisi au domicile de l'électricien par l'Office de lutte contre le traffic des biens culturels (OCBC).

Recel ou don? La justice va devoir trancher.